+33 1 76 42 01 03 contact@innovsi.com

Développer les compétences de ses salariés est une démarche qui doit s’intégrer à part entière dans la bonne gouvernance d’une entreprise. La logique est toute simple : en faisant évoluer le savoir-faire de ses équipes, le manager initie chez elles, la notion de savoir-être. Il leur permet ainsi de s’épanouir, les conduisant à mieux accomplir leurs tâches, mais bien au-delà, à se considérer comme un des rouages essentiels du mécanisme de l’entreprise, de LEUR entreprise. 

Développer les compétences de ses collaborateurs n’est pas une perte de temps ou d’argent. C’est à l’inverse, le meilleur moyen pour un leader ou un manager de se focaliser sur les objectifs de l’entreprise, puisqu’il aura pu déléguer en toute confiance. Le retour sur investissement de la gestion des compétences est in fine, largement positif. Comment faire évoluer une équipe ? Comment accompagner ses collaborateurs ? Quelles sont les pratiques de la gestion des compétences à mettre en oeuvre ? Voici quelques éléments de réponse :

 

Les impliquer dans la mise en place des projets digitaux.

Projet digitaux

Les pratiques de la gestion des compétences commencent par l’utilisation des outils digitaux. Encore faut-il prendre le temps d’accompagner ses collaborateurs en leur démontrant l’apport essentiel du numérique à leur travail quotidien. Leur efficacité à ce niveau passe par une première phase explicative, suivie d’une phase d’implication, pour s’achever sur un retour sur investissement  rentable.

Écouter les problématiques qu’ils rencontrent.

Un salarié s’impliquera d’autant plus facilement dans un processus évolutif qu’il s’apercevra que ce qui lui est proposé répond à ses problématiques du moment. Il est donc nécessaire de se préoccuper de celles-ci pour que le résultat concret aboutisse à les solutionner.

Les intégrer dans la réflexion de la mise en place des projets.

Pour ce faire, rien de tel que la réflexion en commun sur les solutions à trouver. Communiquer certaines chiffres significatifs de performances aux collaborateurs, permet la mise en place d’un processus de brainstorming impliquant les principaux intéressés. En règle générale, nul ne sait mieux que le détenteur d’un poste de travail, comment le faire évoluer vers davantage d’efficience.

Encourager la collaboration entre les équipes.

Communiquer est le maître-mot. La communication efficace se doit d’être verticale, mais également horizontale. Celle-ci est rendue d’autant plus facile, qu’elle passe via les outils digitaux. Le besoin d’information doit pouvoir être immédiatement comblé par l’entraide des équipes, sans perte de temps, chaque collaborateur possédant des connaissances qui lui sont propres, mais qui doivent pouvoir être partagées pour le bien de tous.

Permettre la proactivité.

La proactivité est l’élément moteur du développement des compétences. Un collaborateur qui sait son opinion valorisée va naturellement s’impliquer dans son travail. Il est donc nécessaire de lui laisser un certain champ de liberté pour lui permettre de réaliser ses propres expérimentations, tout en veillant à maîtriser la portée de ce périmètre d’autonomie afin qu’une éventuelle erreur ne conduise pas à de lourdes conséquences.

 

Recentrer sur les activités où ils peuvent s’épanouir avec une vraie valeur ajoutée.

Recentrer les employés sur les activités

Il est important d’actionner le levier de la motivation dans le cadre du développement des compétences des salariés. L’équation est simple : une meilleure qualification ouvre de nouvelles perspectives professionnelles qui se concrétisent par une évolution du poste. La gestion des carrières des collaborateurs est en effet, un des éléments de gestion d’une entreprise.

Automatiser digitalement les tâches chronophages et répétitives.

L’automatisation des tâches monotones et chronophages est un passage obligé. Ce processus présente un triple avantage : celui de libérer un collaborateur de tâches peu motivantes, celui d’éviter les erreurs humaines incontournables dans le cadre d’un travail répétitif et celui d’accélérer le traitement de ce type d’opérations.

Permettre l’évolution en interne.

Bien sûr, pour que les perspectives professionnelles puissent guider les salariés, il faut que l’évolution en interne ne soient pas bouchées. Fluidifier le système de promotions au sein d’une entreprise est donc également une source de motivation qui s’ajoute aux offres de formation, à une rémunération convenable au regard du marché et à l’intérêt des missions confiées. Ce sont les ingrédients d’un bon cocktail de fidélisation des talents.

Remettre l’humain au centre de l’activité dans le rapport au client, au prospect et à l’interne.

Mettre l’accent sur l’importance de la qualité des rapports humains est également un sujet essentiel. Les outils digitaux doivent être utilisés comme des facilitateurs, mais pas comme une fin en soi. Il faut toujours avoir présent à l’esprit que les deux pôles d’un processus commercial sont des humains et il en va de même au sein de l’entreprise. La solution ? Rester à l’écoute des autres.

 

La formation sur les outils.

former ses employés

Si le développement des compétences des salariés est crucial, il ne doit pas être effectué de manière inadéquate. Aussi bonne soit-elle, une formation professionnelle non adaptée à un profil de poste n’a pas d’intérêt. Il faut donc capitaliser sur le savoir de chaque collaborateur pour améliorer ce qui lui paraît important et lui permettre de combler ses lacunes.

INNOVSI propose des formations sur Microsoft Teams >> En savoir plus

Leur offrir des formations sur les nouveaux outils.

Enrichir les compétences de ses équipes passe par la case formation professionnelle. Apprendre le mode de fonctionnement des nouveaux outils digitaux ne s’improvise pas et plus vite un salarié est capable de les maîtriser, plus efficace sera sa rentabilité. Passer via une formation datadockée est la garantie de bénéficier de cours de qualité. 

Des aides gouvernementales existent.

De plus, une formation datadockée est une formation dispensée par un organisme reconnu et accrédité par l’Etat. Des aides gouvernementales sont en effet, disponibles dans ce cadre, puisque ces organismes de formation professionnelle répondent aux six critères de qualité de la Loi.

 

Les informer.

Informer ses employés

Accompagner ses collaborateurs permet de ne pas les laisser dans une quelconque expectative. S’entretenir avec eux des améliorations qu’ils préconisent et de leurs objectifs professionnels devrait pouvoir s’effectuer de manière plus régulière que lors du traditionnel entretien annuel. Cela permet de ne pas laisser une situation boiteuse empirer et de la corriger avant qu’elle n’ait des conséquences plus fâcheuses. 

Régulièrement informer sur l’avancée des projets.

La communication n’est efficace que si elle est à double sens, c’est à dire que le personnel a besoin de recevoir des feedbacks le tenant au courant de la situation générale de l’entreprise dont il est un maillon.

Les échéances, les plannings à court et long terme.

La meilleure manière de réussir cet effort de communication informelle est de prévoir en avance la ou les prochaines échéances à venir. Cela peut se faire par la mise en place d’un planning à court terme pour discuter de problèmes particuliers, ainsi qu’un planning à long terme traitant de sujets plus généraux, pouvant sensibiliser par exemple au développement durable et aux actions sociétales de l’entreprise.

Accompagnement au changement.

L’accompagnement au changement est une condition sine qua non du succès de l’ensemble de la démarche et permet de faire évoluer une équipe avec succès. Le processus de développement des compétences des salariés est en effet, un processus aux multiples facettes, dont il faut gérer en parallèle tous les tenants et les aboutissants. Ne pas se doter des outils adéquats pour assurer la conduite du changement par un suivi technique et stratégique risque d’en réduire l’impact positif.

L’accompagnement au changement se double d’un ensemble d’actions : amélioration continue des process, engagement profond du personnel en tant que partie prenante à la transformation, accompagnement des collaborateurs et nouveau départ de l’entreprise sur des bases saines.

 

Fixer des Objectifs SMART.

Objectifs SMART

Les objectifs fixés permettent de tracer un chemin à emprunter par chaque membre du personnel pour développer ses compétences. La méthodologie SMART permet de les déterminer et de mettre en place un plan de compétence répondant aux critères suivants :

  • Spécifique : à chaque collaborateur, son propre objectif. Celui-ci doit être personnalisé et adapté aux spécifications de chaque binôme formé par le salarié et son poste de travail.
  • Mesurable : les résultats de chaque action doivent pouvoir être mesurés afin de contrôler si l’objectif a été atteint et à défaut, identifier là où cela n’a pas fonctionné.
  • Ambitieux : fixer des objectifs ambitieux permet à la fois d’entraîner l’adhésion du plus grand nombre et d’atteindre des résultats qui font date au sein de l’entreprise.
  • Réaliste : si les objectifs doivent être ambitieux, ils n’en doivent pas pour autant être réalistes, afin de ne pas démotiver le personnel, au cas où ils ne seraient pas atteints.
  • Temporellement : chaque objectif doit être accompagné d’une temporalité. L’échéance doit être fixée à un délai raisonnable, éventuellement complétée par des étapes permettant de faire un point sur les avancées.

En résumé, les acquis de vos collaborateurs, sur lesquels vous vous êtes basés pour constituer vos équipes ne doivent pas rester figés, car la concurrence est en perpétuel mouvement. Conserver votre compétitivité passe par le développement des compétences de vos salariés, lesquels constituent la véritable richesse de votre entreprise.

Ce capital humain dont vous disposez est précieux et peut être source de rendements insoupçonnées. Le développement des compétences permet de combiner savoir-faire et savoir-être de chacune et de chacun qui sont mis au service du bien commun, qu’est l’entreprise.

Chez INNOVSI, nous accompagnons les collaborateurs dans la conduite du changement face à l’usage des outils digitaux en accord avec la stratégie d’entreprise. Profitez de nos formations datadockées et des aides de l’état associées. >> En savoir plus