+33 1 76 42 01 03 contact@innovsi.com

Cet ancien temps où un commerce devait avoir pignon sur rue, à un endroit stratégiquement positionné afin d’attirer le chaland, est bien révolu. La vitrine physique s’est muée en vitrine web et le chaland est devenu prospect. Pour que la devanture puisse être vue par le plus grand nombre, il est nécessaire de mettre en œuvre un plan d’action de marketing digital qui repose sur le référencement naturel et toutes ses composantes.

C’est ainsi que votre agence digitale pourra être repérée par les clients potentiels sur différents supports de communication, avec un rayonnement international faisant abstraction des barrières linguistiques et des contraintes de change. La place du marché s’est transformée en Marketplace !

 

Comment attirer le client ?

Référencement naturelLa stratégie digitale débute par la présence sur les moteurs de recherche. C’est par ce biais que 89 % des consommateurs font leur quête, comparent les offres, lisent les avis et prennent leur décision d’achat. Parmi ces annuaires en ligne, 90 % des internautes font appel au géant Google.

Le webmarketing efficient doit ainsi s’adapter aux exigences de l’algorithme mis en place par ce dernier. Il faut enfin que la politique de marketing digital intègre l’impérieuse nécessité d’être correctement référencé parce que seuls 7 % des prospects se donnent la peine de dépasser la première page de résultats (SERP).

Cela passe par la mise en place de différents outils de référencement SEO destinée à travailler sa notoriété pour être visible et bien positionné.

 

Travailler sa notoriété

La notoriété des entreprisesLa communication digitale passe par le marketing de contenu. Cela consiste à mettre en place et à gérer une stratégie de content marketing à destination de personæ ciblés.

Le but est que le visiteur se mue en prospect, que le prospect devienne client, puis que ce dernier soit fidèle devenant même ambassadeur de la marque. L’utilisation des réseaux sociaux et la production d’un webmarketing pertinent et à valeur ajoutée permet à la fois de développer sa notoriété et d’en augmenter la portée.

La digitalisation peut prendre la forme d’infographies ou de vidéos, de landing pages ou de livres blancs, d’articles de blog ou de newsletters, etc… Le feedback management est également essentiel dans la mesure où il intègre les commentaires, les suggestions et les critiques des consommateurs. Y répondre efficacement est à la fois une façon de les valoriser et de corriger le tir de son commerce.

 

Jauger la concurrence

la concurrenceLa digitalisation permet aisément de jauger la concurrence en amont de toute offre commerciale et de définition d’un plan de communication. Indispensable action pour se positionner de manière stratégique d’autant plus que les internautes ne se privent pas de comparer les biens ou les services avant de prendre leur décision d’achat.

Toute l’information est disponible sur le web, des caractéristiques jusqu’au prix, en passant par les appréciations des clients. Cette veille marketing doit être poursuivie à posteriori afin que l’image de marque du commerce ne risque pas de pâtir d’un commentaire négatif, suite à la mauvaise expérience d’un client. Il faut veiller à être réactif en permanence, afin d’amoindrir un éventuel impact négatif.

Suivre le parcours client

Parcours clientIl est important de mettre en place des outils permettant de retracer le parcours type du prospect ou du client, préalablement à la conclusion de la vente, sur un site internet. Il est recommandé de rationaliser les données et de les unifier en interne, comme en externe pour en tirer une stratégie de marketing digital qui touche sa cible.

Le recours à des outils tels que Google Analytics, le social selling de Linkedin et les retours utilisateurs sur la page Facebook ou le site internet permettent d’affiner la stratégie de communication et de préciser l’offre commerciale.

Ces précieuses informations vont permettre de mettre en place des actions de Marketing Automation qui vont automatiser des tâches de communication digitale en fonction des décisions prises par le client, afin de susciter l’engagement de celui-ci et de le fidéliser.

 

Exploiter les outils

Les outils digitauxObtenir les données est une condition nécessaire, mais insuffisante pour développer son commerce. Encore faut-il savoir les exploiter : c’est l’enjeu du growth hacking destiné à l’optimisation de la croissance du commerce.

La gestion de la relation client, aussi appelée CRM, est décidée à partir du canal de conversion le plus efficace. Cela se traduit par la mise en place d’une programmation intuitive qui va faciliter l’usage du site, associée à l’intelligence artificielle pour un usage multi-modal.

Ce travail nécessite l’accompagnement de spécialistes qui connaissent parfaitement les rouages du système et qui ont un œil avisé sur l’algorithme de Google, dont les constantes évolutions risquent de mettre à mal les performances d’une campagne de webmarketing inadaptée. Confier cette tâche à des professionnels permet de se focaliser sur son propre commerce.

 

Analyser les performances

Le reportingLe monde 2.0 est en mouvement perpétuel. Une action de communication digitale peut avoir des résultats différents selon les périodes. Il est recommandé de mesurer les indicateurs de performance (KPI) qui donnent une vision de l’efficacité de la stratégie digitale.

Suivre le process de vente, analyser les résultats à chaque étape du funnel AARRR (Acquisition, Activation, Rétention, Revenue, Refferal), s’assurer de la portée de la politique de fidélisation et des interactions entre le client et l’entreprise sont des points de repère utiles pour garantir un cercle vertueux et une bonne visibilité de la trajectoire de l’entreprise.

 

 

Toute cette digitalisation permet également d’expérimenter et de tester les retours clients sur un panel, notamment pour le lancement d’un nouveau produit et ou d’une nouvelle fonctionnalité. Ces tests utilisateurs doivent être effectués à tous les stades d’un projet, de la conception des maquettes jusqu’au lancement final, donnant ainsi la possibilité de corriger un dysfonctionnement ponctuel au moment de son apparition. Cette façon d’agir est un gain de temps et d’argent.

 

 

Plus d’information :
Sur la transformation digitale
Sur le Webmarketing

Qu’est ce que la transformation digitale ?

Vous souhaitez plus d'informations ?

Des conseils ? Ou nous rejoindre ?